Audiovisuel

Le doublage et le sous-titrage sont connus du grand public au travers des films à la télévision ou au cinéma. Mais on les retrouve aussi plus discrètement dans les vidéos commerciales et publicitaires, les films d’entreprise, les vidéos institutionnelles ou toute autre vidéo multilingue, qu’elle soit destinée à être mise en ligne ou à être diffusée sur le petit ou le grand écran.

La traduction audiovisuelle nécessite une expertise technique en plus de compétences linguistiques. Ainsi, les traducteurs audiovisuels sont des traducteurs spécialisés dans le domaine et sont accompagnés dans leur travail par des techniciens ou chefs de projets experts audio et vidéo.

VOICE-OVER ET ENREGISTREMENT VOIX OFF

Le Voice-Over (pour Overdubb), est très employé dans les documentaires, docu-fictions, interviews.
Le procédé consiste à superposer les voix de la nouvelle version à la version originale. Cela veut dire que l’on entend en fond le protagoniste à l’écran s’exprimer dans sa langue, et que l’on y superpose la version étrangère afin qu’elle soit la plus intelligible possible par le spectateur.

Dans un Voice-over, la traduction / adaptation doit répondre à des critères très stricts : suivi du niveau de langage des protagonistes à l’écran, respect du temps alloué au comédien voix, etc.

Ce type de doublage, qui ne fait intervenir ni le jeu du comédien, ni la synchronicité des labiales, est de plus en plus prisé également dans le cadre de films d’entreprise ou de vidéos commerciales. Il nécessite de faire appel à une équipe spécialisée incluant un traducteur / adaptateur audiovisuel, un comédien professionnel, ainsi qu’un technicien son et un directeur artistique.

SOUS-TITRAGE / VIDÉOGRAPHIE

Le sous-titrage est le procédé qui consiste à faire apparaître la traduction adaptée de l’ensemble des informations audio ou écrites d’une vidéo au bas de celle-ci de façon synchronisée. Cela inclut bien évidemment les dialogues et la narration, mais également parfois les chansons, le titre, les textes introductifs, etc. Le but étant de rapporter le sens le plus précisément possible, tout en respectant des contraintes techniques liées notamment au temps de lecture du spectateur. Ce travail d’adaptation très pointu nécessite d’être effectué par un traducteur sous-titreur, ainsi qu’un technicien vidéo pour le respect des normes et l’incrustation si nécessaire.

AUDIODESCRIPTION

L’audiodescription constitue un ensemble de techniques qui permettent aux personnes aveugles ou malvoyantes d’apprécier des films, des spectacles ou des expositions, par l’intermédiaire d’une voix off décrivant les éléments visuels de l’œuvre.

Ainsi, une équipe de « traducteurs d’images », vont extraire le sens (analyse de l’image), déverbaliser, et prioriser les éléments à décrire en fonction du temps imparti. La voix d’audiodescription sera en effet intercalée entre les silences des dialogues du film, tout en respectant au mieux, le cours de la narration. L’audiodescription fait donc intervenir des auteurs, des techniciens pour le repérage et pour l’enregistrement du comédien voix-off. Une attention toute particulière sera portée lors de l’enregistrement, de façon à ce que la voix du comédien reste neutre, et n’intervienne pas dans la narration portée par le film.

TRANSCRIPTION

La transcription permet de retranscrire à l’écrit le script audio d’une vidéo ou d’un fichier son. Qu’il s’agisse d’effectuer une traduction pour sous-titrage ou doublage, ou simplement pour mettre en ligne le texte de votre film, la transcription est une étape essentielle dans la traduction audiovisuelle. C’est un exercice moins simple qu’il n’y paraît, surtout lorsqu’il s’agit de vidéos qui ne sont pas en français. Comme tout document écrit, rigueur et excellente maîtrise de la langue sont de mise afin d’obtenir une transcription de qualité.